DiaporamaDiaporamaDiaporamaDiaporamaDiaporamaDiaporamaDiaporamaDiaporamaDiaporama
Search & Find
Accueil
ICPEES   >   Ingénierie des polymères   >   Matériaux Polymères pour l'Electronique Plastique

Matériaux Polymères pour l'Electronique Plastique

Photovoltaïque organique

Les copolymères à faible bande interdite

L’objectif global de ce projet repose sur l’élaboration de cellules photovoltaïques organiques à hauts rendements. Pour atteindre cet objectif, nous avons développé une nouvelle famille de matériaux du type donneurs d’électrons/accepteurs d’électrons alternés à base principalement d’unités thiophènes, thiéno[3,2-b]thiophène et benzothiadiazole. Une importante partie du travail effectué a consisté à modifier des paramètres moléculaires architecturaux et à relier ces modifications aux propriétés photovoltaïques des polymères correspondants. Ainsi, des relations structure (macro)moléculaire-propriétés optoélectroniques ont pu être mise en évidence. ANR-Progelec TANDORI obtenu en 2011.

 Les oligomères à blocs Donneur/Accepteur

Ce projet repose sur l’auto-structuration de co-oligomères à blocs possédant des blocs à caractère respectivement donneur d’électrons et accepteur d’électrons. En outre, le bloc donneur d’électron possède la particularité de présenter un gradient de densité électronique qui devrait favoriser le transfert de charges d’un bloc vers l’autre. Ce travail est également soutenu par un projet ANR-Blanc 2011 (projet PICASSO).

Molécules organiques pour le photovoltaïque organique

Il s’agit ici aussi d’un projet récent initié en 2011 avec l’équipe Chimie Moléculaire de Synthèse du Dr. Raymond Ziessel (équipe LCOSA de l'ICPEES) et qui concerne le développement de nouvelles molécules organiques pour des applications photovoltaïques. Ce projet mêle les compétences de l’équipe du Dr. R. Ziessel en synthèse moléculaire de chromophores conjugués possédant de très bonnes propriétés d’absorption et les approches architecturales développées au LIPHT pour améliorer les propriétés de transport de charges en particulier. Ici encore, nous portons une attention particulière à la compréhension des relations qui lient la structure moléculaire aux propriétés optoélectroniques et photovoltaïques de ces molécules.